Domotique - Installation solaire pour l'eau chaude sanitaire

Rédigé par Kevin Sartor - -

Depuis plus d'un an, nous sommes dans notre nouvelle maison et j'y ai installé un système de domotique "fait-maison". Voici un aperçu de ce que le solaire thermique permet d'obtenir comme économie.

Matériel

J'ai une chaudière de 60kW (oui c'est énorme mais c'est ainsi) qui alimente un ballon solaire de 400 litres. En complément, il y a une installation solaire pour 4 personnes mais nous ne sommes actuellement que 2 et nous consommons peu d'eau chaude (moins de 30l/jour/personne).

Côté domotique, j'ai fabriqué un compteur pour me communiquer l'index du gaz (avec un pas de 0.01m³) et du coup j'ai la puissance instantanée de la chaudière. Par ailleurs, j'ai un capteur de température qui m'indique toutes les 5 minutes la température de la partie supérieure du ballon.

Mesures

Après une année complète de fonctionnement, je constate que la chaudière s'est mise en marche pour l'eau chaude sanitaire seulement 153 jours, soit environ 41% du temps (on est donc bien sous les 50% promis par la majorité des publicités pour le solaire thermique). En effet sinon la chaudière fonctionne tous les jours.

On remarquera sur la figure suivante que de juin à septembre je n'ai eu besoin que d'une fois de la chaudière (fin septembre) pour produire de l'ECS, ce qui diminue aussi le taux d'usure de la chaudière vu qu'en "été", elle sert exclusivement à cela.

 

A noter que l'installation solaire fonctionnait parfois mais pas suffisamment pour permettre de chauffer le ballon de stockage à une température de 54°C (consigne actuelle sous laquelle la chaudière fonctionne).

Sachant que la consommation journalière est d'environ 0.8m³ de gaz pour la production d'ECS, il s'ensuit une économie de 170 m³ de gaz soit environ 102€ (prix du gaz à 0.6€). Malheureusement, je n'ai pas encore eu de compteur de consommation électrique pour le circulateur donc je ne sais pas vous dire quel est le bilan global. Toutefois si je suis pessimiste, je considère que l'installation a tourné 4h par jour* durant toute les 2/3 de l'année. Mon circulateur consommant 78W au maximum (il est à vitesse variable), cela ferait une consommation maximale de 76 kWh soit moins de 20€.

Il est conseillé de faire entretenir l'installation toute les années** (50 - 100€) donc d'un point de vue économique, on peut dire que l'on ne gagne pas grand chose si ce n'est être moins dépendant du prix du gaz (et du gaz en règle générale). Heureusement donc que la région wallonne a maintenu une primer sinon le temps de retour devient fort long...

D'un point de vue environnemental par contre, on économise tout de même 465 kg de CO2, soit environ 10% des émissions pour le chauffage d'un foyer moyen belge ce qui est loin d'être négligeable.

*durée par une belle journée de soleil

** pour vérifier que le liquide caloporteur n'est pas trop acide et n'endommage les tuyauteries.

Les commentaires sont fermés.