Évolution du prix du timbre (Belgique)

Rédigé par Kevin Sartor - -

Je m'intéresse depuis quelques temps au coût de la vie et surtout à l'évolution des prix. Aujourd'hui, je m'intéresse à l'évolution du prix du timbre pour l'envoi d'une lettre en Belgique (et en France).

Préambule: Cette étude porte de 1997 à 2016 [1-2].

L'évolution du timbre a été double d'une part les prix ont bien entendu évolué comme nous le verrons par la suite mais également la façon d'affranchir une lettre a été modifiée à plusieurs moments.

En effet en 1997, un timbre restait un timbre et permettait l'envoi d'une lettre en Belgique sans distinction. Peu après le passage du BEF à l'euro (octobre 2002), l'on a distingué la notion Prior et non prior jusqu'en 2007. A partir de 2007, est introduite la notion de J+1 pour tous les envois sans distinction de prix. A la même époque, l'on a supprimé la valeur faciale du timbre, ce qui reste une bonne chose pour le consommateur vu qu'un ancien timbre permettrait toujours d'envoyer la lettre. Puis en 2010, on a introduit la notion d'achat à l'unité. En effet un timbre acheté à l'unité coutait 10 c€ de plus que si ceux-ci étaient achetés par 10. Cette différence s'est atténuée jusqu'à nos jours comme nous pouvons le voir sur le graphique suivant (courbe orange):

Figure 1. Évolution du prix du timbre entre 1997 et 2016

N.B.: les lignes discontinues impliquent un manque d'information sur le prix du timbre pour certaines périodes

La courbe bleue représenta la valeur d'un timbre ("normal", prior durant la période 2002/2007, ou vendu par 10 après 2010).

Différents constats:

  • Pas ou peu d'augmentation entre 1997 et 2002 (7ans) et entre 2002 et 2007 (5ans); ensuite le prix a plus ou moins évolué chaque année (depuis la crise de 2008).
  • L'augmentation annuelle correspondante est de 3,03% ou une augmentation brute de 76.2%.
  • L'augmentation annuelle passe à plus de 4% si on considère seulement la période 2008-2016.

Évidemment, le coût de la vie évolue également, il est donc intéressant de voir comment pour la même période celui-ci a évolué. Un indice caractéristique est envisagé ici: l'indice des prix à la consommation qui a augmenté d'environ 40% sur la même époque. On peut donc conclure que l'évolution du prix du timbre a manifestement augmenté beaucoup plus que l'indice des prix à la consommation qui est une image de l'inflation et qui influence nos salaires...

P.S.: pour la France, il y a lien Wikipédia qui résume l'évolution depuis 1983 avec comme remarques générales:

Entre 1983 et 2014, le tarif prioritaire a augmenté de 2,52 % par an en moyenne.

Depuis le passage à l'euro, et jusqu'en 2014, ce même tarif a augmenté de 3,05 % par an en moyenne.

Il est à noter que les augmentations tarifaires ne supportaient pas l'inflation dans les années 1980.

Dans les années 1990, l'inflation était partiellement couverte, avec des années "rattrapage" (1993, 1996).

Depuis l'Euro, les augmentations couvrent largement plus que l'inflation, comme par exemple en 2015.

Références

[1] https://fr.express.live/2012/10/31/bpost-le-prix-du-timbre-va-augmenter-a-partir-du-1er-janvier-2013-exp-180166/

[2] http://www.rtbf.be/info/societe/detail_en-dix-ans-le-prix-du-timbre-poste-a-bondi-de-pres-de-80?id=6992123

[3] http://statbel.fgov.be/fr/statistiques/chiffres/economie/prix_consommation/

Les commentaires sont fermés.